MADAGASCAR - Un taxi-brousse pour Fort Dauphin

Publié le par Raphaël

Pour aller à Fort Dauphin il y a deux solutions : l’avion (1h30) ou le taxi-brousse (53 heures)… un camion Mercedes de 19 tonnes d’un autre temps, rafistoler de partout, dont la benne a été aménager avec des bancs de 20 centimètres de large sans confort et un toit supportant les valises, les sacs, matelas, roues de secours, cages à poules, vélos, pelles, malles, sacs de grains et le reste. Soyons clair, on est entassé et considéré comme du bétail. 7 parfois 8 sur une rangée. Des rangées de bancs il y en a 16… La route ? Au début du bétume mais très vite des chemins de brousse défoncés et ceci sur 500 kilomètres. Trois jours de trajet. On roule le jour et la nuit. 2 crevaisons, 1 suspension qui lâche et une courroie qui pète.  Le camion menace de se renverser à plusieurs reprises. La nourriture ? Ce que l’on trouve de comestible dans les villages de brousse où l’on fait de longue pause : 1 œuf dur, de La Vache Qui Rit (c’était tellement bon que j’en ai presque pleuré), 2 morceaux de pain, un paquet de gâteaux dont le chocolat se trouvait écrit sur l’emballage mais ne se trouvait pas dans les biscuits, un peu de saucisse suspecte, 1 banane (les trois autres se sont écrasés dans le sac), du soda et de l’eau. Le sommeil ? Des micros siestes avec les genoux dans les fesses de ma voisine de devant,  les pieds sur un gosse dormant par terre et dans le dos, les rotules de mon voisin se situant derrière moi. Bref, si il existe un enfer sur cette terre il se trouve ici. Ajouter à ceci la chaleur, la poussière, les douleurs dans les pieds, les jambes, le dos, les épaules, la nuque, et la tête, alouette ! gaz d’échappements et vous vous demandez vraiment ce que vous faites ici et pourquoi vous n'avez pas pris l'avion.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Madagascar

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

seheno RASAMOELISON 26/03/2010 15:19



J'y ai passé moi aussi, c'était tout simplement  fantastique et inoubliable. Si c'était à refaire je suis partante.

J'ai fait le chemin pour retrouver mon amour que j'ai pas vu depuis 8 mois, il travaillait là bas.

Toi en tous cas, tu as eu des belles photos.

Merci 



Dédémada 26/03/2010 09:33


Si tu avais pris l'avion, ce voyage aurait été trop monotone et tu n'aurais rencontré que les classes bourgoises, les contacts n'auraient pas été les mêmes.
Le vrai peuple de Madagascar c'est celui que l'on rencontre dans les taxi-brousse.
Je pense que l'aventure que tu as vécu vaut quelques courbatures.
Ton reportage est magnifique.


seheno 17/04/2009 12:23

j'y ai passé moi aussi, et c'était fabuleux, si c'est à refaire je n'hésiterai pas. Vive mada

tony 06/01/2009 08:34

c'est super chez nous margré la pauvreté mais les gens vivent en harmonie, vive madagascar et vive le sudmadagascar. Venez nous rendre visite? tony ( jangoraky@yahoo.fr)

nathalie 19/06/2008 18:58

un sans-papiers crée le dictionaire des sites français avec lequel il veut faire un million d'euro et devenir millionnaire voici son site : http://www.jeseraimillionnaire.com
et n'oubliez surtout pas de signer la pétition pour la déstitution de sarko et diffusez largement signez sur http://www.antisarkozysme.com